• 29
  • Sep

18 mois après la soirée noire du 15 janvier 2016 de l’avenue Kwamé N’Krumah, au cours de laquelle une trentaine d’innocentes personnes ont trouvé la mort dans des circonstances effroyables au restaurant Capuccino et à l’Hôtel Splendid, un scénario quasi similaire s’est reproduit à un jet de pierre de là, toujours sur la même avenue.

  • 29
  • Sep

Les pratiques d’un armurier de Bobo avaient intrigué plus d’un. Des pratiques qui durent depuis au moins 2012. Les services douaniers ont été mis au courant de l’affaire. Dans Le Reporter n°211 du 1erau 14 avril 2017, nous en avions fait cas, dévoilant la pratique très peu orthodoxe qui a fait perdre à l’Etat plus de 7 milliards FCFA.

  • 29
  • Sep

Dans le cadre du projet 40 000 logements et dans le but, disait-il, d’appuyer l’auto-construction, le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat procédait du 05 au 15 juin 2017, à la phase de souscription pour l’opération Relais Cité de Dapelgo, commune située à une trentaine de kilomètres au nord de Ouagadougou.

  • 29
  • Sep

Le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ) et le Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (CESDS) ont collaboré pour la tenue d’un atelier de formation au profit des journalistes sur les enjeux de la sécurité et de la défense, en relation avec les médias. C’était du 19 au 21 juillet 2017.

  • 29
  • Sep

C’est officiel ! Depuis mai 2017, François Compaoré, comme son frère Blaise, est recherché par la Justice de son pays. Le juge en charge du dossier Norbert Zongo a lancé un mandat d’arrêt international contre lui. Il est officiellement suspecté d’avoir incité à l’assassinat du fondateur de L’Indépendant, feu Norbert Zongo, qui enquêtait sur la mort de son chauffeur, torturé à mort au Conseil de l’Entente (alors camp de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle).

  • 29
  • Sep

La scène politique a connu une animation particulière ce dernier weekend du mois de juillet 2017. A lui seul, le député Laurent Bado, propriétaire, pardon, fondateur du Parti de la renaissance nationale (PAREN), a fait l’actualité politique, reléguant au second plan les sorties des plus hautes personnalités de l’Etat (Président du Faso, Premier ministre,  président de l’Assemblée nationale, présidents d’institutions,  membres du gouvernement, etc.) à l’Ouest du pays.

  • 04
  • Aoû

Il se passe des choses invraisemblables au niveau de la Cité relais de Bassinko, située dans l’arrondissement 8 de Ouagadougou, côté gauche de la route Ouaga-Ouahigouya, au niveau de l’ancien poste de péage. Cette cité créée vers le milieu des années 2000 et pilotée par l’ex- Direction générale de l’Urbanisme, devenue aujourd’hui Direction générale de l’Urbanisme, de la viabilisation et de la topographie du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat, est un véritable concentré de bizarreries, symptomatiques d’un affairisme et d’une mal gouvernance foncière.

  • 03
  • Aoû

Ceci est une lettre ouverte des organisations patronales de médias à Son Excellence Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement.

Les organisations patronales de la presse privée du Burkina Faso, signataires de la présente lettre ouverte, voudraient attirer votre bienveillante attention sur les promesses non tenues de votre gouvernement au sujet de leurs factures impayées que l’Etat garde dans ses tiroirs.

"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite