Le Reporter

Le Reporter

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ne faut-il pas une trêve sociale, sinon mieux un pacte social pour sauver la transition ?

michei kafando3Depuis la mise en place des institutions de la Transition, on assiste à une situation quasi insurrectionnelle : grèves de syndicats des travailleurs du privé comme du public, grèves des élèves et étudiants, mouvements d’humeur de toute forme, revendications sociales conduisant à la destruction de pans entiers de notre économie, à l’image de la mise à sac, sinon à mort de sites miniers, joutes oratoires incendiaires, pronostics apocalyptique pour le Burkina, et j’en passe. Il est de bon ton que chacun veuille profiter de la situation pour faire aboutir des aspirations longtemps non satisfaites, mais à trop tirer sur la corde, le risque de saboter la transition est grand. La transition n’est ni la scission, ni l’anarchie. Ces manifestations et revendications sont inopportunes et font le jeu du pouvoir déchu.

Paix en Afrique de l’Ouest

La solution par la diplomatie préventive

armesCeci est une tribune de Maxime Koné, juriste et ancien président du Conseil régional de la Boucle du Mouhoun. Elle se veut une contribution pour une paix durable dans l’espace ouest-africain

La récurrence des conflits en Afrique de l’Ouest, espace fortement « crisogène », appelle une approche globale qui tiendrait compte de tous les éléments susceptibles de participer à la survenance d’une crise. Il est temps d’associer à la gestion opérationnelle des conflits, une démarche prospective. Rechercher, identifier et extirper les racines pivotantes des conflits.

Affaire Telecel Faso

Appolinaire Compaoré ressort du bois !

appolinaireSuite à notre article intitulé « Rebondissement dans l’affaire Telecel Faso : le Groupe Planor Afrique dans la tourmente », le P-DG de Planor Afrique, Appolinaire Compaoré, nous a fait parvenir le droit de réponse qui suit. Pour des raisons de déontologie, nous avons dû l’expurger de certains passages faisant de la publicité gratuite.

Période de canicule

L’eau aussi va se faire rare au robinet

oneaL’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a animé une conférence de presse le 13 mars 2015 à la station de pompage n°3, dans la zone de Bendogo à Ouagadougou. Cette conférence visait à informer l’opinion sur les mesures prises en vue de pallier à une trop forte demande en eau au cours de la période de canicule annoncée. C’est le Directeur régional de Ouagadougou de l’ONEA, Saïdou Kafando, qui a présidé les échanges.

Comment sortir de l’hypocrisie ?

arnoCeci est une contribution du juriste Arnaud Ouédraogo, ancien chef de cabinet du Conseil supérieur de la communication. Dans ce contexte de transition politique au Burkina avec, en toile de fond le grand débat sur la réforme de la Justice, il propose ses recettes pour une Justice plus efficace. Un peuple débout derrière un article de loi ! C’est l’image que le monde entier retiendra de l’insurrection populaire d’octobre 2014 au Burkina Faso. Prenant la mesure des attentes sociales, les nouvelles autorités politiques ont annoncé une réforme de la Justice. Le présent article s’affranchit de la rhétorique politicienne pour décrypter la portée programmatique des messages transcrits sur les pancartes brandies par les manifestants.

Enrôlement biométrique

Au secours, il y a des truands !

ceniLe système d’établissement de l’état civil a toujours été un labyrinthe au Burkina Faso. Nous avons reçu à notre rédaction, un operateur de kit très remonté d’avoir assisté impuissamment à des manœuvres frauduleuses ayant pour rudiment la délivrance d’acte de naissance dans sa première zone d’enrôlement. A en croire l’operateur de kit, la CENI a encore du pain sur la planche. Le processus d’enrôlement mis brusquement en mouvement par la CENI souffre de transparence .Il ressort du témoignage de l’operateur de kit en question que dans sa première zone d’enrôlement, les questions à résoudre rapidement se situent à deux niveaux.

Page 10 sur 27
"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite