• 15
  • Avr

Les Ouagavillois le savent, en tout cas, pour ceux qui sont des usagers de la RN4 passant par le pont du canal de Zogona, la voie est en chantier. A ce niveau, si les travaux en cours ralentissent le circuit, la partie extérieure du parc Bangr-weogo elle, fait marquer des arrêts à plus d’un.

  • 22
  • Mar

L’ un des évènements politiques majeurs de l’année est, sansconteste, la disparition brusquede Salifou Diallo, président del’Assemblée nationale et du parti aupouvoir le 19 août dernier. SalifouDiallo a eu droit à tout. Le pays s’estpratiquement arrêté pendant une semaine pour rendre hommage à l’unde ses fils qui a marqué de son empreinte et influencé l’échiquier politique national au cours de ces 30 dernières années.

  • 31
  • Jan

Le Festival international de la liberté d'expression et de la presse (FILEP) édition 2017 aura été marqué par la journée de recueillement organisée le samedi 11 novembre 2017 à Sapouy. Débutée par une marche à moins d'un kilomètre des lieux du drame, l'activité a connu la présence du journaliste Germain Nama (un des premiers sur les lieux après le drame) qui, à travers un récit, a reconstitué les faits, du Juge Kassoum Kambou, ex-prési­dent de la commission d'enquête indépendante, de Me Bénéwendé Sankara, avocat de la famille Zongo, et de deux fils du défunt. Des lieux de l'assassinat du journaliste Norbert Zongo et ses compagnons d'infortune, voici l'appel de Sapouy ou l'appel contre l'impunité lancé par les festivaliers.

  • 31
  • Jan

«La faillite morale du chef d'Etat africain», tel est le titre de la nouvelle œuvre, la troisième du genre, du fon­dateur des Editions « Le Pays », Boureima Jérémie Sigué. Dans cet essai politique de 267 pages, l'auteur jette une « lumière crue » sur le comportement du « chef d'Etat africain » et propose «une décolonisation de l'imagi­naire des princes régnants, des élites stipendiées, repues et poltronnes». En somme, le journaliste-écrivain, Jérémie Sigué, prône dans son ouvrage, un nouveau visage du chef d'Etat africain.

  • 30
  • Jan

Le dernier rapport de International Crisis Group sur le Burkina a été rendu public au début de ce mois d'octo­bre 2017. Dans ledit rapport, I'ONG explique certaines causes de la violence actuelle au Sahel burkinabè. Pour les experts de cette organisation, ce qui se passe dans le Sahel burkinabè n'est pas du djihadisme.

  • 30
  • Jan

Ceci est une lettre ouverte des personnes affectées par le projet de l'Université Ouaga II au Premier ministre. Elles se dis­ent victimes d'une injustice sociale dont elles demandent la réparation sans délai.

  • 30
  • Jan

Avec la disparition de Salifou Diallo, le Président Roch Marc Christian Kaboré perd, certes, un solide soutien mais se libère d'une alliance trop pesante. Désormais, presque seul maître à bord, le président tient une opportunité inespérée d'impri­mer enfin sa marque à la marche de son pays. Y parviendra-t-il ? Nous vous proposons ici, une tribune signée du jour­naliste Boureima Salouka, qui publie, chaque mois, sur le site www.presimetre.bf , une note conjoncturelle sur la gouver­nance du pouvoir Kaboré.

  • 29
  • Sep

A travers la lettre ouverte suivante, des personnes se disant spoliées dans le cadre du projet de construction de l’aéroport de Donsin s’adressent au Directeur général de la MOAD (Maîtrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin ». Elles estiment que des parcelles dégagées sur un site de relogement à leur profit ont été détournées au profit d’agents de la MOAD. Elles en appellent à leur restitution. Lisez plutôt

Lettre ouverte à Monsieur le Directeur général de la MOAD.

"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite