Votre pub ici  !

AFFAIRE A SUIVRE (19)

  • 15
  • Avr

Du 28 au 29  janvier dernier, Addis  Abbeba la capitale éthiopienne a accueilli le 30e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA).

  • 01
  • Avr

Après le départ préma­turé et inattendu des bénévoles américains au Burkina Faso, place est maintenant faite au licencie­ment du personnel de l'or­ganisation. La procédure de licenciement déclenchée à cet effet est non seulement entachée de tergiversations, mais aussi et surtout ne respecte pas la législation burkinabè, notamment le code du travail en vigueur. Tout semble laisser entrevoir une intention de tordre le cou aux textes en matière de licenciement. Le principal chemin emprunté par l'or­ganisation Peace Corps pour se débiner de sa responsabilité civile est celui de l'immunité diplomatique, qui suppose l'inaptitude des juridictions du pays d'ac­cueil à juger les représen­tants d'un Etat étranger.

  • 01
  • Avr

Dans plusieurs de nos précédents numéros, nous nous sommes fait l'écho de cette rocam- bolesque affaire de malver­sations financières portant sur plus de 250 millions FCFA au SIAO.

  • 22
  • Mar

Le 13 décembre 2017, des manifestations com­mémoratives du 19e anniversaire de l'assassinat de Norbert Zongo ont été organisées un peu partout à travers le territoire national à l'initia­tive du Collectif contre l'impunité. En plus de ces activités (marches-meetings, assemblées géné­rales, conférences, etc), il a été lancé à Koudougou, ville natale de Norbert Zongo, la première édition de la « journée de mémoire et d'hommage à Norbert Zongo ». Cette journée a été ponctuée par deux activités majeures : le panel sur la vie et l'œuvre de Norbert Zongo et la représentation théatrale de l'adaptation de son roman « Rougbenga ». Ces activités ont connu une grande mobilisation populaire.

  • 31
  • Jan

Il a intégré le gouvernement en tant que ministre des Finances et du Budget en 2002, après avoir occupé des fonctions à la Présidence du Faso, près de Blaise Compaoré, puis à la Primature. Comme ministre des Finances, il occupera le poste jusqu’en 2008.

  • 31
  • Jan

A l’image de bien des départements du gouvernement Kaba, les choses ne marchent pas bien du côté du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur.

  • 31
  • Jan

En mai 2016, les élec­tions municipales post-insurrection qui se tenaient sur toute l'éten­due du territoire national ont provoqué des violen­ces dans plusieurs localités du Burkina Faso et occa­sionné des morts et des dizaines de blessés. Ces affrontements entre mili­tants du même parti ou de partis adverses ont fait au moins trois morts et plu­sieurs blessés dans diffé­rentes provinces du pays.

  • 31
  • Jan

La Direction du Développement institu­tionnel et de l'Innovation (DDII), vous connaissez ? « Non » ! Répondons-nous à une question d'un des lecteurs du Journal. Alors, « cher­chez à savoir ce que c'est que la DDII ». Et voilà, la DDII est une Direction du ministère de l'Economie, des Finances et du Développement (MINEFID).

  • 30
  • Jan

Sous le régime Compaoré, le minis­tère de la Santé avait commencé à donner le bon exemple à travers le recrute­ment des Directeurs géné­raux des centres hospitaliers par la procédure d'appel à candidature. C'est ainsi que la quasi-totalité des DG des centres hospitaliers natio­naux et même régionaux ont été recrutés par cette procédure, reconnue par tous comme gage de transparence, de bonne gouvernance et de promo­tion basée sur le mérite.

  • 30
  • Jan

L'Autorité supérieure de contrôle d'Etat et de Lutte contre la corruption (ASCE-LC) a produit un rap­port à l'issue de l'audit qu'elle a réalisé à la Présidence du Faso, à la Primature et dans des ministè­res.

  • 30
  • Jan

Le ministère de la Fonction publique a organisé un concours de recrutement d'instituteurs adjoints certifiés (IAC). Pour la session de 2017, 3500 enseignants devaient être recrutés. Selon certaines informations, il y a eu quelque chose de bizarre.

  • 30
  • Jan

Pour ce contrôle qui entre dans le cadre du projet d'appui budgétaire de l'Union européenne dénommé « contrat de bonne gouvernance et de déve­loppement du Burkina Faso », 8 équipes d'auditeurs de l'ASCE-LC ont été consti­tuées.

  • 30
  • Jan

Dans Le Reporter n°221, du 1er septembre dernier, nous publiions une enquête sur les missions au sein de la Direction générale des études statistiques et sectorielles (DGESS) du ministère des Finances. Des missions qui sont devenues des activités ordinaires au programme de ladite Direction.

Page 1 sur 2
 Votre pub ici  !

Diagnostic

 Votre pub ici  !
 Votre pub ici  !
 Votre pub ici  !
"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite