-->

L'impossible transparence !

30 janvier 2018 Auteur :  

Dans le dernier rapport d'audit-investigation de la Présidence du Faso, de la Primature et des autres départements minis­tériels produit par l'ASCE-LC, il ressort, entre autres difficul­tés ayant émaillé le travail des contrôleurs, que certains gestionnai­res de deniers publics ont refusé de communiquer certains docu­ments requis pour le contrôle.

Comment comprendre une telle atti­tude dans une République ? Pourquoi ces grands messieurs refu­sent-ils de se soumettre aux lois de la République ? D'où tirent-ils ce courage pour défier l'autorité de cette importante institution de la République qu'est l'Autorité supérieure de contrôle d'Etat et de Lutte contre la corruption ? Osons croire que de tels comportements seront punis à leur juste hauteur. Le président du Faso qui a écrit en caractères gras dans son programme qu'il ferait de la transparence et de la lutte anticorruption des axes majeurs de sa gouvernance ne devrait pas rester inerte face à ce pied de nez fait à la République.

Y. Ladji Bama

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Votre commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite