-->

AFFAIRE EX-TRAVAILLEURS DE LA STMB SA : Le chemin de croix prendra-t-il fin un jour ?

15 novembre 2016 Auteur :   Nerwatta KAFANDO

Malgré cette promesse, les extravailleurs broient toujours du noir. Rien n’est encore fait par l’entreprise pour les satisfaire. A en croire leurs témoignages. Pire, pendant qu’ils étaient entrain de mener le combat juridique pour entrer dans leurs droits, la société aurait organisés on insolvabilité en vendant tous ses biens à d’autres opérateurs économiques de la place sans que leur avocat ne fasse quoi que ce soit ; pourtant ils disposaient d’une décision de justice condamnant la société pour licenciement abusif. Ne pouvait-on pas de ce fait demander la scellée provisoire des biens de la société ? Difficile de comprendre ce qui s’est passé. L’avocat aurait argué que c’est l’administrateur général, fils du P-DG, qui leur doit et non le P-DG de la société STMB SA. Raison tirée du fait que le fils aurait agi sans informer le père qui est l’actionnaire majoritaire de l’entreprise. Comme pour ne rien arranger dans tout ça, l’huissier de justice, à qui le dossier aurait été attribué pour exécution l’aurait purement et simplement rangé dans son tiroir pendant près d’une année, sans fournir la moindre explication aux concernés. Ayant obtenu gain de cause à toutes les instances, les travailleurs se demandent pourquoi la décision n’est pas exécutée. Ils pensent même à un complot savamment orchestré pour ne pas payer leurs droits. Ils continuent de souffrir le martyre malgré que le droit ait été dit en leur faveur. Nous y reviendrons.

Votre commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite