-->

AFFAIRE A SUIVRE Affaire fraude sur la TVA : Où en est la procédure des agents des impôts incarcérés ?

10 juillet 2017 Auteur :   Nerwatta KAFANDO

Il y a quelques mois, une forte rumeur inondait Ouagadougou et les réseaux sociaux sur une interpellation par la gendarmerie de 4 cadres des impôts, d’une opératrice économique et d’un homme d’affaires. Cette information a fini par être confirmée. En effet, les cadres des impôts et les deux autres ont été interpellés par les services de la gendarmerie pour avoir mis en place un réseau d’escroquerie et de détournements d’impôts. Cependant, selon certaines informations, l’opératrice économique interpellée aussitôt a été libérée, toute chose qui a provoqué une incompréhension et la colère dans le milieu des agents des impôts. Pour certains, cette libération ne se justifie pas car, vraisemblablement, elle fait partie des réels bénéficiaires du réseau impliquant les agents des impôts. Pourquoi une libération sélective, se demandent certains qui sont bien au parfum de l’affaire ?

Il se susurre que l’affaire est en train de prendre une tournure inattendue. Personne n’ose en parler publiquement. Pourquoi ce silence ? Certaines sources bien informées du dossier sont fermes là-dessus. Les agents des impôts exigeraient que l’opératrice économique, qui serait proche d’un bonze de la République, soit incarcérée tout comme les autres personnes concernées ; à défaut, il faudra les libérer tous. Pourquoi ? Apparemment, le deal juteux dans lequel ils étaient est suffisamment gros et tant que les agents des impôts ne parlent pas, chacun est tranquille. Ces derniers exigeraient leur libération au prix de leur silence. Difficile d’évoquer la question avec les personnes indiquées dans cette affaire. Alors, les agents seront-ils libérés pour garder le silence ? Seront-ils maintenus dans les liens de la Justice pour éclabousser bon nombre de personnes ?

A propos de l’affaire qui a conduit à cette situation, il s’agirait d’une affaire de vente de TVA. L’opérateur économique s’est illustré dans le domaine des impôts mais négativement. Sa spécialité était de vendre la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à de gros contribuables moyennant une rétribution avec la complicité d’agents à l’interne et de l’opératrice économique. C’est cette affaire qui a été découverte et conduit les agents des impôts devant la gendarmerie puis à la MACO. Affaire à suivre !

Nerwatta KAFANDO

 

Votre commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Diagnostic

  • PUTSCH MANQUE DE SEPTEMBRE 2015 : Le tango tango des deux Généraux Diendéré et Bassolé
    • mercredi 31 janvier 2018

    Le dossier du coup d'Etat manqué du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) ne finit pas avec ses surprises. Au moment où l'on est en train d'amorcer l'avant dernier virage vers le procès, à travers les audiences de confir­mation des charges, le Général Diendéré et ses conseils ont sorti une nouvelle parade.

    in Diagnostic
  • TROIS ANS APRES L'INSURRECTION POPUUIRE : Le Burkina a toujours mal à sa gouvernance et à sa classe politique
    • mardi 30 janvier 2018

    Le Burkina Faso va mal et même très mal. Et ce n'est pas être alarmiste de le dire. C'est un constat. Le pays a mal à sa gouvernance, à sa classe politique dans son ensemble, à sa société civile et à ses citoyens, individuellement et collectivement. Trois ans après l'insurrection populaire qui était pourtant censée offrir de nouvelles perspectives politiques, institutionnelles et socioéconomiques pour la grande masse des Burkinabè, le pays continue de tanguer, de patauger des eaux marécageuses.

    in Diagnostic
"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite