-->

ATTAQUE DU RESTO CAFE AZIZ ISTANBUL: Pluies de condamnations !

29 septembre 2017 Auteur :  

 

Le président du Faso a condamné avec fermeté cet acte ignoble et barbare qui fait la honte de la civilisation universelle

Peuple du Burkina Faso

Chers amis du Burkina Faso

Dans la nuit du 13 août 2017, aux environs de 21 heures, notre pays a encore été frappé par les forces obscurantistes, à travers une attaque barbare contre le Café Istanbul situé sur l’avenue Kwamé N’krumah.

Le bilan de cette attaque est particulièrement lourd : 18 pertes en vies humaines de plusieurs nationalités, notamment canadienne, française, koweitienne, libanaise, nigériane, turque et burkinabè, de nombreux blessés ainsi que des dégâts matériels importants. On note également la neutralisation de deux assaillants.

En adressant mes sincères condoléances et celles du gouvernement aux familles endeuillées, je souhaite un prompt rétablissement aux blessés. C’est le lieu pour moi de condamner avec fermeté cet acte ignoble et barbare qui fait la honte de la civilisation universelle.

Peuple du Burkina Faso

Devant la barbarie des terroristes au Café Istanbul, la bravoure et le professionnalisme de nos Forces de défense et de sécurité ont été exemplaires. Je voudrais ici leur adresser mes félicitations et mes encouragements.

J’associe toutes les personnes, notamment civiles, qui ont su apporter leur concours sur le terrain pour permettre de sauver des vies et apporter secours aux blessés. Je tiens particulièrement à saluer la mobilisation du corps médical pour la prise en charge des blessés.

Peuple du Burkina Faso

L’objectif des terroristes est clair : déstabiliser le pays, empêcher notre Peuple de consolider sa démocratie dans la paix et de se mettre au travail pour construire son bonheur.

C’est pourquoi, j’invite aussi tous mes compatriotes, dans un élan de solidarité, d’unité et de dignité, à barrer la route à ces ennemis de notre Peuple.

Chers compatriotes

Aussi longtemps que nous saurons nous unir et nous mobiliser autour de l’essentiel, le développement de notre chère Patrie, la consolidation de la démocratie dans l’intérêt supérieur de notre Peuple, dans le dialogue, la concertation et le travail, nous serons invincibles.

Mais chaque fois que nous allons donner dans la division, l’incivisme, et les escalades sur le front politique, économique et social, nous faciliterons le travail des fossoyeurs de notre Peuple.

Aujourd’hui plus que jamais, le Burkina Faso a besoin de l’unité de tous ses fils et filles pour la paix, la cohésion sociale et le travail en vue de sauvegarder la grandeur de notre Nation.

Chers compatriotes

Le Peuple burkinabè poursuivra avec détermination, lucidité et persévérance sa marche radieuse pour consolider la démocratie, promouvoir la paix, la liberté et la prospérité.

J’invite tous les Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur et tous nos amis et partenaires à se mobiliser pour le combat du développement.

En ces moments douloureux pour notre Peuple, je vous invite à redoubler de vigilance et à coopérer avec les Forces de défense et de sécurité dans la lutte sans merci contre le terrorisme.

J’invite le gouvernement à poursuivre les efforts pour renforcer les capacités opérationnelles de nos Forces de sécurité pour une victoire inéluctable contre les ennemis de la paix et du progrès économique et social et de la démocratie dans notre pays.

Je n’ai aucun doute que le Burkina Faso surmontera cette épreuve dans cet élan patriotique salvateur.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso

Je vous remercie.

Alpha Condé condamne et en appelle à l’opérationnalisation rapide de la force du G5 Sahel

C’est avec un sentiment de révolte et d’indignation que j’ai appris l’attentat lâche et terroriste survenu dans la nuit du 13 au 14 août 2017 à Ouagadougou, qui a fait une vingtaine de victimes et plusieurs blessés.

La Guinée et l’Union africaine condamnent avec la dernière énergie cet autre attentat qui frappe pour la deuxième fois la capitale burkinabè.

J’adresse mes condoléances les plus attristées aux familles des victimes et ma solidarité aux personnes blessées.

Les pays du G5 Sahel, Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad et Mauritanie bénéficieront de tout l’appui de l’Union africaine pour faire face au terrorisme qui porte atteinte aux populations et à l’économie des pays touchés.

Nous demandons à nos partenaires de faire les efforts requis pour que les troupes du G5 soient opérationnelles dans les plus brefs délais, notamment en mobilisant les 400 millions USD de financement, les moyens de renseignement ainsi que les appuis logistiques nécessaires. Quant à l’Union africaine, nous allons nous activer pour opérationnaliser la Force africaine en attente le plus rapidement possible. La lutte antiterrorisme est notre combat à tous, car nous sommes tous concernés.

J’invite la communauté internationale à apporter sa solidarité et son soutien pour mettre fin définitivement au terrorisme qui sévit en Afrique de l’Ouest.

Professeur Alpha Condé

Président de la République de Guinée

Président de l’Union africaine

Le président français promet d’accélérer la mise en place du G5 Sahel

Le président de la République française condamne l’attaque terroriste qui a frappé cette nuit un restaurant de la capitale du Burkina Faso. Il salue la mobilisation efficace des autorités burkinabè pour mettre fin à cette attaque. Les autorités françaises et burkinabè sont restées en contact étroit dans le courant de la nuit. Le président de la République s’entretiendra dans la journée avec son homologue, le Président Roch Marc Christian Kaboré, pour évaluer la situation.

Le président de la République exprime sa compassion et sa solidarité à l’égard des familles de victimes.

Par la voie du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et la mobilisation de notre ambassade, des messages de vigilance ont été adressés à nos compatriotes présents dans la région.

Le président de la République rappelle que la France demeurera engagée aux côtés des pays de la région pour poursuivre la lutte contre les groupes terroristes et accélérer la mise en place de la force du G5 Sahel.

Le Reporter

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Votre commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Diagnostic

  • ATTENTAT TERRORISTE DU 13 AOÛT 2017: Il faut en tirer enfin les leçons de la faillite de l’Etat !
    • vendredi 29 septembre 2017

    En ces circonstances douloureuses, l’heure est au discours convenu, le plus souvent empreint d’hypocrisie. Au-delà de l’émotion et du choc, ces circonstances interpellent fortement les consciences individuelles et collectives sur l’impératif de sortir de cette longue inertie politico-institutionnelle et des tensions de toutes sortes qui ont fragilisé l’Etat et ses institutions, mis en péril la sécurité des citoyens et de leurs biens.

    in Diagnostic
  • BRAS DE FER GOUVERNEMENT/SYNDICATS DU TRESOR ET DES IMPÔTS: Si loin du peuple et de sa misère noire !
    • vendredi 29 septembre 2017

    Le bras de fer qui oppose le gouvernement au Syndicat des agents du trésor du Burkina (SATB) et au Syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID) semble avoir pris une tournure inattendue. Le 29 mai dernier, devant caméras, micros et flashes des hommes de médias, le gouvernement et le SATB avaient signé un accord marquant la fin des semaines de grèves et de sit-in.

    in Diagnostic
"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite