-->

JOURNEE MONDIALE DE LA LIBERTE DE LA PRESSE: La contribution de la lutte contre le terrorisme à la loupe des acteurs

03 août 2017 Auteur :   N.K

Dans le contexte international actuel marqué par la montée du terrorisme, l’on ne pouvait pas trouver meilleur qui interpelle à la fois, les Etats, les communautés et les médias.

Il s’agit donc inviter les différents acteurs à examiner, les défis auxquels doivent faire face les médias, en particulier face aux attaques terroristes et d’autres formes de menaces de la liberté d’expression et de presse.

Au Burkina Faso, le centre national de presse Norbert Zongo, a décidé d’apporter sa contribution en ouvrant la réflexion collective sur ces questions de sécurité en lien avec les médias. L’objectif visé est « de créer les conditions d’une bonne collaboration entre tous les acteurs, notamment entre de défense et de sécurité et les populations ». Comme les années précédentes, le CNP-NZ a décidé de commémorer le 3 mai sous un thème national se rapportant à l’actualité et proche du Thème international. Le thème retenu est : «défis sécutaires au Burkina Faso : rôle et responsabilité des médias ». Cette réflexion sera menée dans le cadre de deux activités majeures. Il s’agit d’un atelier (le 2 mai) sur le même thème réunissant les forces de défenses et de sécurités, les autorités en charge de la sécurité, les organisations professionnelles des médias et les OSC ; d’un panel ouvert au grand public qui sera animé les même acteurs.

 

N.K

Votre commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Diagnostic

  • ATTENTAT TERRORISTE DU 13 AOÛT 2017: Il faut en tirer enfin les leçons de la faillite de l’Etat !
    • vendredi 29 septembre 2017

    En ces circonstances douloureuses, l’heure est au discours convenu, le plus souvent empreint d’hypocrisie. Au-delà de l’émotion et du choc, ces circonstances interpellent fortement les consciences individuelles et collectives sur l’impératif de sortir de cette longue inertie politico-institutionnelle et des tensions de toutes sortes qui ont fragilisé l’Etat et ses institutions, mis en péril la sécurité des citoyens et de leurs biens.

    in Diagnostic
  • BRAS DE FER GOUVERNEMENT/SYNDICATS DU TRESOR ET DES IMPÔTS: Si loin du peuple et de sa misère noire !
    • vendredi 29 septembre 2017

    Le bras de fer qui oppose le gouvernement au Syndicat des agents du trésor du Burkina (SATB) et au Syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID) semble avoir pris une tournure inattendue. Le 29 mai dernier, devant caméras, micros et flashes des hommes de médias, le gouvernement et le SATB avaient signé un accord marquant la fin des semaines de grèves et de sit-in.

    in Diagnostic
"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite