• 23
  • Nov

Le cauchemar de 2010 hante toujours les esprits !

rciLe Ivoiriens sont allés aux urnes le 25 octobre 2015, pour choisir celui qui présidera aux destinées de leur pays pour les cinq prochaines années. Hormis quelques insuffisances jugées mineures, le scrutin s’est déroulé dans de bonnes conditions sur l’étendue du territoire du pays. Au finish, aucune surprise. Alassane Dramane Ouattara a remporté sa chose, haut les mains. Mais sur le terrain, beaucoup d’Ivoiriens ont vécu ce scrutin dans la hantise. Les ombres des morts des évènements douloureux ayant marqué l’élection précédente en 2010 ont fortement plané sur le déroulement du scrutin et c’est peu dire…

  • 17
  • Nov

Que se passe-t-il au dépôt MEG ?

megTrop de zones d’ombre sur la gestion du dépôt de médicaments essentiels génériques(MEG) du Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Kougri. Ce village situé dans le district sanitaire de Zorgho, dispose d’un dépôt MEG, mis en place pour rapprocher les patients du médicament. Mais il se passe des choses bizarres dans ce dépôt.

  • 17
  • Nov

SOS, il y a péril en la demeure !

santeOù allons-nous ? L’heure est grave! En l’espace de quelques mois seulement, l’Ordre des médecins du Burkina a démasqué des rangs deux imposteurs. Des individus sans vergogne qui exerçaient la profession de médecin, à Ouagadougou, sans en avoir la qualification. Ils avaient réussi à déjouer la vigilance des autorités en présentant des faux diplômes avec lesquels ils exerçaient, au grand dam de la santé, voire de la vie des populations. Selon toute vraisemblance, ces deux individus ne représenteraient qu’un petit bout d’un gros iceberg.

  • 09
  • Nov

Ça pouvait prendre feu

miRarement la salle des banquets de Ouaga 2000 n’avait déjà connu une telle tension au cours d’une cérémonie. L’installation du président de la Transition, Michel Kafando, dans ses fonctions, a été une occasion de se rendre compte d’une certaine colère et d’une réprobation certaine du putsch du Général Gilbert Diendéré. Ambiance !

  • 04
  • Nov

Ces noms cités à la mauvaise place dans le livre de Valère Somé

Livre1Des témoignages poignants ; le Burkina à l’ère des tortures sous le « Front populaire », c’est ce que raconte le dernier livre de Valère Somé, ancien membre du Bureau politique du CNR, et ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique dans le gouvernement de Thomas Sankara. Intitulé ‘’Les nuits froides de décembre, l’exil ou… la mort’’, l’ouvrage de 92 pages a été dédicacé le 10 septembre au Centre national des archives, à Ouagadougou.

  • 04
  • Nov

Six mois de travaux, 5065 crimes enregistrés

commLa Commission de la réconciliation nationale et des réformes (CRNR), installée le 13 mars 2015, a remis au Premier ministre, les conclusions de ses travaux, le 14 septembre 2015. Deux autres copies lui ont été remises au profit du président du CNT et du président du Faso. Des milliers de dossiers enregistrés, une pile de propositions et surtout une Charte de la réconciliation nationale à signer par les candidats à la présidence du Faso. Un échange avec la presse a permis de connaître le contenu du rapport ainsi que des propositions.

  • 15
  • Oct

Eddie Komboigo et Cie ont bandé les muscles

eddieLe Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) n’a pas mis du temps avant de réagir à propos de la décision du Conseil constitutionnel qui a invalidé des candidatures de ses militants pour les législatives à venir. Au cours d’une conférence de presse tenue à son siège le 26 août 2015, les premiers responsables ont souligné leur désapprobation de cette décision. Mais que faire ?

  • 01
  • Oct

Eddie Komboigo bientôt devant le juge

Jean François LosciutoL’ex-entraîneur de l’Association sportive du Faso-Yennenga (ASFA-Yennenga), Jean François Losciuto, a animé le 22 juillet 2015 une conférence de presse, au cours de laquelle il a expliqué les raisons de sa séparation d’avec le club jaune et vert de la capitale. Conditions de travail difficiles, manque d’attention de la part des dirigeants du club,… le tout couronné par le non-payement de son salaire depuis des mois. L’affaire finira sur la table du juge.

"Nous rêvons d'un Burkina Faso où le pauvre suscite chez le riche, compassion et solidarité; où le faible bénéficie de la protection des forts; où la solidarité n'est pas seulement un slogan mais une valeur essentielle dans nos rapports avec les autres; où toute vie humaine est sacrée;...Lire la suite